Investir au Cap Ferret

Investir au Cap Ferret

De La Baule à Biarritz en passant par la région bordelaise, il y fait bon vivre sur la côte atlantique. L’ambiance est au beau fixe pour les propriétaires : les acheteurs sont de plus en plus nombreux, les ventes s’accélèrent et les prix de l’immobilier grimpent de 5 à 10 %.

 Le Cap-Ferret, à la pointe du rêve

Il est considéré comme une presqu’île apaisante où stars et citadins viennent chercher le calme dans une nature omniprésente. A la différence de Saint-Tropez, pas de plages privées. Quelques jet-skis sur le bassin, des magnums de champagne sont servis mais ils n’ont pas le vent en poupe.

Les habitués diront qu’au « Ferret », la promenade à vélo et l’apéro-huitres à la Cabane d’Hortense les pieds dans le sable l’emportent sur le bling-bling. Pascal Bataille et Christian Moguérou habitués des lieux depuis leur jeunesse et auteurs d’un « Guide de survie au Cap-Ferret », ont écrit en 257 pages une déclaration d’amour à un endroit qui délivre des adresses et présente des figures locales.

D’une esthétique simple, cette ville au style épuré nécessite des moyens. Certains curieux tenteront d’y repérer la villa des « Petits Mouchoirs » ou celle du couple star Marion Cotillard et Guillaume Canet.

Ce style de vie épuré nécessite les moyens

Le nombre d’agences immobilières se multiplie et le prix des biens s’envolent. Il suffit de regarder leur vitrine pour s’en rendre compte : le prix d’une maison excentrée de la pointe est aux alentours de 600 000 euros. C’est une ville propice à l’investissement, attirant de nombreux Parisiens en quête de tranquillité. Avec l’arrivée de la LGV un Paris-Arcachon s’effectue en moins de 4 heures dont les prix avoisinent une centaine d’euros.

En résumé, la mer, les commerces et les restaurants sont aussi des atouts pour acheter et revendre si l’envie vous prend.