Le Phare du Cap Ferret

Le Phare du Cap Ferret

Le Phare du Cap Ferret est un des principaux lieux de visite de la presqu’île. Retour sur son histoire et son fonctionnement.

Un rapide point historique

La construction du Phare du Cap Ferret a débuté vers 1835 un peu avant l’apparition des premiers chalutiers à vapeur en bois et s’est achevée en 1840. Mis en service vers 1855, c’est l’un des 43 phares de premier ordre de grand atterrissage des côtes françaises de l’époque, dont la portée est de 18 à 27 milles marins. Il était en ce temps-là à feu fixe.

Détruit par les Allemands en 1944, le Phare du Cap Ferret est reconstruit à partir et remis en service en 1949.

Son emplacement

Le phare du Cap Ferret est situé du côté nord de l’entrée du chenal d’accès au Bassin d’Arcachon.
Il a la forme d’une tour tronconique de 53 mètres de haut. Il permet d’admirer de sa plateforme un magnifique panorama embrassant toute la Presqu’île, le Bassin d’Arcachon, la dune du Pilat et les passes d’entrée vers l’océan.
Son feu à éclats rouges est éclairé par une lampe halogène de 100 W. Il a une portée de 27 milles (environ 50 km).

Son fonctionnement

Automatisé depuis 1995, il marche à l’électricité et fait un éclat toutes les 5 secondes qui passe à travers des vitres rouges. Dès qu’une ampoule est grillée, elle est remplacée automatiquement grâce à un système de barillet. En cas de panne d’électricité, un groupe électrogène et des batteries en série sont prévues.

Un deuxième feu de couleur blanche, qui est fixe, est orienté vers l’ouest. Il sert aux bateaux qui arrivent à l’entrée du Bassin la nuit : en effet même si la navigation nocturne est déconseillée, les bateaux peuvent circuler la nuit s’il le désire, le Phare éclaire donc une zone où les bateaux peuvent attendre le lever du jour en sécurité.

Côté visite :

Le phare est ouvert à la visite. Un escalier de 258 marches donne accès au sommet, d’où l’on découvre un panorama très étendu sur la presqu’île, la conche du Mimbeau, les parcs à huîtres, l’Ile aux Oiseaux, les passes, la Dune du Pilat, l’océan…

Une exposition dans une salle annexe présente l’évolution de la topographie du bassin d’Arcachon et de ses abords : cartes marines, instruments de navigation. Classé monument historique depuis le mois de novembre 2009, il s’agit d’un des incontournables du Cap Ferret.

Sources :

www.ville-lege-capferret.fr